Falcon Enamelware

The Makers 19 mars 2019 0 commentaires

Falcon possède un nom familier à l’oreille, si plaisant dans son évocation d’un art de vivre aussi hédoniste que simple, que l’on aime se le remémorer à l’heure des déjeuners en famille. Falcon fait partie de ces marques à histoires qui ont su élever l’objet de leur création au rang d’icône. Les créations de cette maison anglaise de Birmingham comptent parmi ces objets qui ont naturellement leur place sur nos étagères. Ceux-là même que l’on a plaisir à reposer religieusement après échange de bons services, parmi les petits trésors d’une vie.

En plaçant l’émail en tant qu’emblème d’une élégance élémentaire, Joe Kleiner et ses fils ont su, dés 1920, créer un engouement pour leurs lignes de vaisselle. Si cet enthousiasme dure jusqu’alors, c’est bien que le style ordinaire et pourtant inimitable des objets Falcon, est devenu irremplaçable.

C’est en choyant un vaste héritage né dans l’Antiquité, que la famille Kleiner a préservé jusqu’à nous l’intemporalité des objets de cuisine en émail.

L’émail a une histoire longue et fascinante bien au-delà des terres falconniennes, puisqu’elle est née dans l’antiquité, même si on adore l’associer aux joies d’un tea-time à l’anglaise. Comme un bien déposé à nos pieds, gage d’immuabilité, les bols, assiettes, gobelets ou théières de Falcon nous confient toute une épopée à transmettre derrière nous. Celle d’artisans aux savoirfaire brûlants qui manient depuis des lustres la fusion du verre au degré prés, pour qu’au coeur des maisons réchauffent toujours les mets de la convivialité.

C’est avec un outillage presque centenaire issu des métiers d’art britanniques, qu’est s’est importée en Asie la production de ces objets icôniques, dans le soucis du respect des traditions. On peine à imaginer, comme voudrait nous l’apprendre l’histoire des révolutions industrielles, que seules les propriétés remarquables de l’émail ont fait tomber, un jour, le monopole de la cuillère en bois. La liste est longue de ces qualités qui rangent la vaisselle en émail parmi ces objets utilitaires de la vie de tous les jours, qui tiennent leurs promesses et en qui on fait confiance. Il est vrai que l’émail est léger, robuste et sain… Mais plus que tout c’est l’éclat de sa minéralité inaltérable que l’on chérit.

À l’origine de cette matière, c’est le verre fondu à la chaleur qui s’applique sur le métal avant d’être durcit au four, que l’on appelle le fondant. Alors oui, c’est vrai… On fond !